sos-expert
Rechercher dans sos-expert
La mise en oeuvre des tuiles doit tenir compte des différentes contraintes climatiques.
Rechercher dans sos-expert
Bâtiment > Fiches construction > Charpente - Couverture > Mise en oeuvre des tuiles
Nos conseils

Mise en oeuvre des tuiles

Conditions de mise en oeuvre des tuiles

Contenu de la fiche :

Zones et situation de concomitance Vent/pluie
Régions et sites de vent
Zones et charges de neige
Textes de référence


La mise en oeuvre des tuiles doit répondre à des règles. Elles visent à prendre en compte les différentes contraintes climatiques auxquelles sera soumise la construction et fixer les caractéristiques de la toiture en conséquence afin qu'elle puisse rester parfaitement étanche dans les conditions extrêmes. Trois critères sont à prendre en compte lors de l'établissement d'un projet de toit.

Les zones et situation en France de concomitance Vent/pluie

Zones géographiques de concomitance vent/pluie

Les DTU de couvertures en tuiles de terre cuite, de couverture en tuiles plates en béton et de couverture en plaques ondulées en fibres-ciment définissent les pentes de couverture et les recouvrements des tuiles en fonction des zones géographiques et des situations d'exposition de la toiture au phénomène de concomitance vent/pluie. C'est en effet la conjonction de ces deux phénomènes qui provoque des défaillances d'étanchéité à l'eau entre les éléments de couverture.

Lien vers la Carte de France des zones de concomitance Vent/pluie

Carte de France - Zones de concomitance Vent/pluie


La France est divisée en 3 zones d'application :

Zone 1 :

  • Tout l'intérieur du pays situé à une altitude inférieure à 200m

Zone 2 :

  • Côte Atlantique sur 20km de profondeur, de Lorient à la frontière espagnole,
  • Transition de 20km environ entre la zone 1 et la zone 3 pour les côtes de la Manche, de la Bretagne et de la Mer du Nord,
  • Altitudes comprises entre 200m et 500m.

Zone 3 :

  • Côtes de la Mer du Nord, Manche et Atlantique jusqu'à Lorient sur une profondeur de 20km,
  • Vallée du Rhône jusqu'à la pointe des trois départements Isère, Drôme, Ardèche, Provence, Languedoc, Roussillon, Corse,
  • Altitudes au-dessus de 500m.
Pluie sur troiture
Pluie sur toiture

Situation de la construction

Cependant, chaque zone connaît des effets divers dus à une situation locale particulière, il convient donc de subdiviser ces zones en trois types de situations. Elles correspondent à des surfaces localisées de très faibles étendues par rapport aux zones.

  • Situation protégée : On appelle site protégé, soit un fond de cuvette entouré de collines qui le protège du vent, soit un terrain bordé de collines sur une partie de son pourtour.
  • Situation normale : Plaine ou plateau pouvant présenter des dénivellations peu importantes, étendues ou non (vallonnements, ondulations)
  • Situation exposée : Le site exposé se trouve en des endroits distincts :
    - Soit en bord de mer : le littoral sur une largeur de 5km, le sommet des falaises, les îles et presqu'îles étroites, les estuaires, les baies encaissées et profondément découpées dans les terres,
    - Soit à l'intérieur des terres : les vallées étroites et très ventées, les montagnes hautes et isolées, certains cols.

Les régions et sites de vent en France

Les régions de vent

Lien vers la Carte de France des régions de vent

Carte de France - Régions de vent

De la même façon que pour la pente d'un toit, les fixations des tuiles sur leur support peuvent être déterminées grâce aux différentes régions de vent. Les DTU de couverture en tuiles font état de trois régions et n'intègrent pas encore la nouvelle définition des quatre zones prévues par les règles NV 65 (février 2009). On utilisera donc la cartographie actualisée des zones de vent avec la concordance à retenir pour la transposition des zones en régions de vent.

NOTA : Pour les constructions proches de la frontière entre deux zones, il convient de se référer au tableau des départements appartenant à plusieurs zones, des règles NV 65 (tableau 3 des règles NV, février 2009).

Toiture endommagée par le vent

Toiture endommagée par le vent.

Les sites de vent

Les régions sont ensuite subdivisées en trois sites, définis par les règles NV 65 (février 2009), qui traduisent les effets de la situation locale. Les surfaces des sites sont alors de faible étendue par rapport aux régions.

  • Site protégé : Fond de cuvette bordé de collines sur tout son pourtour et protégé ainsi pour toutes les directions du vent.
  • Site normal : Plaine ou plateau de grande étendue pouvant présenter des dénivellations peu importantes, de pente inférieure à 10% (vallonnements, ondulations).
  • Site exposé : Au voisinage de la mer (le littoral en général, sommet des falaises, îles ou presqu'îles étroites); à l'intérieur du pays (vallée étroites, montagnes isolées ou élevées, certains cols).

Les zones et charges de neige en France

Les zones de neige

Lien vers la Carte de France des zones de neige

Carte de France - Zones de neige

Enfin, lors d'un projet de toit, l'estimation des charges de neige permet de caractériser le type de support de toit à mettre en place. Les DTU des couvertures en tuiles précisent qu'il faut déterminer les charges de neige selon les dispositions des règles NV en vigueur. La carte suivante définit les 4 zones de neige caractérisées par les règles NV 65 en introduisant une distinction dans les zones 1 et 2 afin de tenir compte des charges accidentelles (indice B)

NOTA : Pour les constructions proches des délimitations de zones, se référer au tableau des départements (chap. 2, § 2.1) des règles NV 65 (février 2009).

Les toits de Vésoul sous la neige

Les toits de Vésoul sous la neige.

Les charges de neige

Une méthode simplifiée permet de déterminer les charges de neige au sol en fonction des zones de la carte de neige et de l'altitude.

Charges de neige pour les altitudes inférieures ou égales à 200m :

Tableau des charges de neige en fonction de la zone géographique en France

Charges de neige pour les altitudes comprises entre 200m et 900m :

Au-delà de 200m d'altitude (et jusqu'à 900m d'altitude caractérisant le climat de plaine visé par les DTU de couverture en tuiles), quelle que soit la région considérée, on peut déterminer les charges normales et extrêmes majorées de l'effet de l'altitude (respectivement notées pn et p'n) grâce au tableau ci-dessous.

Tableau des charges de neige en fonction de l'altitude

NOTA : L'altitude n'a pas d'influence sur la détermination des charges accidentelles. Comme l'autorise le paragraphe 2.3 du chapitre 2 des règles NV 65, la notion de charge accidentelle est implicitement vérifiée lorsque la charge normale de neige pn est supérieure ou égale à :

  • 50 daN/m² pour les zones A2 et B1
  • 70 daN/m² pour les zones B2 et C2
  • 90 daN/m² pour la zone D

Lorsque pn est inférieur à la valeur indiquée ci-dessus, la notion de charge accidentelle est respectée en remplaçant pn par la valeur indiquée.

Textes de référence

  • DTU 40.21, 40.211, 40.22, 40.23 : Couverture en tuiles de terre cuite
  • DTU 40.25 : Couverture en tuiles plates en béton
  • DTU 40.37 : Couverture en plaques ondulées en fibres-ciment
  • NV 65 (DTU P06-002) - Février 2009 : Règles de calcul définissant les effets de la neige et du vent sur les construction et annexes.


Vous avez des questions ?

Nos partenaires :

Bâtiment
Norme et réglementation (8)
Code de la Construction (1)
Phases Chantier (5)
Cartes (7)
Vous avez des questions ?
Nos partenaires

Mot de passe oublié ?

Conditions générales d’utilisation
Plan du site | Nous contacter
Web : SiteCréa | Design : WebappAlula
Conditions générales d’utilisation | Plan du site | Nous contacter | Web : SiteCréa | Design : WebappAlula
© SOS-Expert 2011-2015